Mieux vaut la petite amphore pleine que la grande vide