Quand la parole est hameçon, qui l'écoute finit poisson.